Dépérissements

Favoris(1) Imprimer l'article

Cette pratique appliquée au vignoble pour limiter l’expression des symptômes des maladies du bois consiste principalement à creuser le tronc pour éliminer les parties malades de la vigne, souvent localisées près des zones de bois mort et/ou à l’intérieur des blessures de taille.

Tout d’abord, le tronc doit être ou­vert à l’aide d’une petite tronçonneuse. Ensuite, il faut détecter les parties malades reconnaissables par leur forme spongieuse (c’est l’amadou). Une fois que la partie malade est détectée, les tissus doivent être enlevés en grattant à l’aide de la tronçonneuse dans l’axe de la vigne et en pre­nant soin de ne pas bloquer le flux de sève en coupant du bois sain.
La limite du curetage est la capacité de récupération des plantes, ce qui signifie que les vignes ne doivent pas être trop endommagées par la pourriture blanche et/ou trop faibles. En général, il est recommandé de l’appliquer sur des plantes dans lesquelles les symptômes de MDB sont légers. Cette technique peut être appliquée sur des vieilles vignes touchées par l’Esca.

Lire la fiche