Dépérissements

Les champignons de la famille des Botryosphaeriacées

Les champignons de la famille des Botryosphaeriacées

Cette étude très complète, aborde le cycle de vie des champignons de la famille des Botryosphaeriacées responsables, chez la vigne, de la Botryosphaeriose, désignée aussi sous le nom de chancre à Botryosphaeria et appelée communément BDA (Black dead arm).

Comment garantir des plants sains face à la Flavescence dorée

Comment garantir des plants sains face à la Flavescence dorée

Le Conseil Scientifique et Technique de l’IFV a identifié et analysé 7 leviers permettant de limiter les contaminations du matériel végétal dans les Vignes mères de greffons, les vignes mères de porte-greffes, les pépinières au champs et sous serres et dans les environnements viticoles.

Scarabée japonais : une menace pour la vigne

Scarabée japonais : une menace pour la vigne

Cet insecte ravageur représente une menace pour des centaines d’espèces de végétaux dont la vigne. Cette fiche pratique montre comment l’identifier et rappelle les mesures à adopter dès la première détection.

Maladies et ravageurs émergents de la vigne

Maladies et ravageurs émergents de la vigne

Maladie du Pinot gris, Xylella fastidiosa, Popillia japonica, Drosophile suzukii, … de nouvelles maladies ont fait leur apparition ces dix dernières années en Europe et en France, constituant des menaces pour la vigne. Qui sont ces nouveaux agents pathogènes ? Quels risques constituent-ils ? Quels sont les moyens de lutte et de surveillance mis en œuvre ?

Xylella fastidiosa, une bactérie mortelle pour 200 végétaux

Xylella fastidiosa, une bactérie mortelle pour 200 végétaux

Transmise par des insectes qui se nourrissent de la sève brute des plantes, cette bactérie s’attaque à de très nombreux végétaux, dont la vigne, et peut conduire à leur dépérissement voire à leur mort. François-Michel Bernard, de l’IFV Beaune, référent national de Xylella fastidiosa pour la filière vigne, fait le point sur cet organisme de quarantaine émergent en Europe.

Avant-Propos

Le dépérissement est un phénomène aux causes multiples. Les maladies du bois, les viroses et autres causes biotiques en font partie, mais la réponse de la vigne et son comportement dans son environnement (climat, sol, pratiques culturales, système technique de l’exploitation viticole) font aussi partie des facteurs de dépérissement. La recherche-expérimentation doit investiguer ces différents domaines. Un lien fort avec l’agronomie est ainsi explicitement recherché (élaboration du rendement, mécanismes conditionnant la longévité, fonctionnement du sol) mais aussi avec les sciences économiques et sociales (déterminant en amont ce contexte).