Favoris(1) Imprimer l'article

Cette fiche pratique propose d’apprendre à reconnaître et à identifier les maladies de dépérissement et quelles sont les méthodes possibles au vignoble pour en limiter les effets

Les maladies du bois, aujourd’hui considérées comme une impasse technique majeure de la viticulture, peuvent néanmoins être limitées dans le vignoble par l’application de différentes méthodes. Le raisonnement commence dès la préparation de la plantation et le choix du matériel végétal, et doit être mené tout le long de la vie de la parcelle. Cette fiche pratique propose dans une première partie d’apprendre à reconnaître et identifier les maladies de dépérissement et dans un second temps les méthodes possibles au vignoble pour limiter les maladies du bois.

Lire la fiche