Favoris(1) Imprimer l'article

Cette  note stratégique de la filière Vin  s’appuie sur le programme Laccave de INRAE et la contribution de plus de 600 acteurs de terrain de tous les bassins viticoles. Elle présente 40 actions prioritaires réparties en 7 domaines.

Le 26 août 2021, Philippe Mauguin, PD-G d’Inrae, Jérôme Despey, président du Conseil spécialisé Vin de FranceAgriMer, Christine Avelin, directrice générale de FranceAgriMer, Marie Guittard, directrice générale de l’INAO, Eric Paul, président du Comité National IGP de l’INAO, Christian Paly, président du Comité National AOC de l’INAO et Bernard Angelras, président de l’IFV, ont remis au ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, la stratégie de la filière viticole pour son adaptation face au changement climatique qui doit s’inscrire dans le Varenne de l’eau et du changement climatique. Cette stratégie a pour ambition de proposer des actions concrètes, pouvant pour la plupart être réalisées à court et moyen terme. Ce travail collectif identifie des leviers rapidement mobilisables pour l’adaptation et l’atténuation.
40 actions, réparties en 7 domaines complétés d’une partie formation, ont été retenues. A chaque domaine correspond un ou plusieurs objectifs, pour lesquels des actions sont données. La mise en place de ces actions constitue la cible de la feuille de route de la filière Vin.

Les 7 domaines d’actions prioritaires :

 1 – Améliorer la connaissance des zones viticoles
2 – Agir sur les conditions de production
3 – Favoriser un matériel végétal adapté
4 – Agir sur les pratiques œnologiques
5 – Evolutions des marchés et garantie de production
6 – Recherche, développement, transfert, formation
7 – Contribuer à l’atténuation du changement climatique.

Télécharger la note stratégique