Favoris(1) Imprimer l'article

Pour faire face au changement climatique, la viticulture doit relever deux défis majeurs : adapter les pratiques tout en atténuant les effets sur le changement climatique par une diminution de son empreinte carbone. Ce dossier très complet fait le point sur les recherches, les méthodes et les pistes d’amélioration pouvant amener la filière vin à la neutralité carbone.

Connaitre l’empreinte environnementale d’une filière
Le projet ACYDU propose une méthodologie permettant d’appliquer l’Analyse du Cycle de Vie à l’échelle d’une filière agro-alimentaire. La répétabilité de cette méthodologie a été testée sur deux filières sous signe officiel de qualité et d’origine dont la filière des vins AOP du Beaujolais et de la Bourgogne. En savoir plus

Pourquoi évaluer l’empreinte carbone des itinéraires techniques viticoles ?
Une étude, réalisée dans le cadre du projet européen LIFE-ADVICLIM, a permis d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de la parcelle et de définir les pratiques les plus émettrices. Ces résultats vont permettre aux viticulteurs de prendre en compte l’impact de leurs pratiques sur les émissions de GES.  En savoir plus

Fût ou bouteille : quel impact environnemental pour la restauration
Le fût en plastique ECOFASS® contenant une poche de vin compressible pourrait accompagner, dans les prochaines années, l’augmentation de la vente de vin au verre en Suisse, où la bouteille en verre prédomine. La légèreté du plastique faisant pressentir des impacts environnementaux moindres. Encore fallait-il le calculer ! Retour sur une étude d’Analyse de Cycle de Vie conduite par l’IFV dans le cadre d’un projet Interreg franco-suisse. Lire

Calcul de l’empreinte environnementale des vins
Cette vidéo en motion design, réalisée par l’IFV, explique pourquoi il est important de connaître l’empreinte environnementale des vins afin d’en réduire les plus gros impacts. Voir

Qu’est-ce que le stockage du carbone dans les sols ?
En 3 minutes, cette vidéo vous permet de comprendre quel rôle fondamental peuvent jouer les sols (notamment viticoles) dans le stockage de carbone pour réduire l’empreinte carbone de la viticulture. Voir la vidéo

La filière vin s’engage vers la neutralité carbone
Créé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le Label Bas Carbone permet de récompenser les acteurs de la lutte contre le changement climatique en dirigeant les financements vers leurs projets vertueux pour le climat. Sophie Penavayre, responsable de projet Label Bas Carbone Vigne, explique la méthode en cours de réalisation pour la filière. En savoir plus

Institut Français de la Vigne et du Vin

L'Institut Français de la Vigne et du Vin est l'organisme de recherche de la filière vitivinicole.