Favoris(1) Imprimer l'article

VitilienceVitilience : des démonstrateurs régionaux pour l’adaptation et l’atténuation du changement climatique de la filière vitivinicole.

Projet financé par le CASDAR et porté par l’IFV, Vitilience mobilise 20 partenaires et vise à la création d’un réseau de démonstrateurs innovants au sein de 12 régions viticoles pour une meilleure résilience des vignobles français face au changement climatique.

Le contexte actuel d’urgence climatique exige des actions coordonnées et à forts impacts pour s’adapter et atténuer les effets du changement climatique sur la viticulture française. D’une durée de quatre ans, le projet Vitilience s’inscrit dans cette perspective en proposant une approche multi-partenariale et multi-régionale pour relever ce défi. 

Ce projet, porté par l’IFV, a été bâti en co-construction avec les acteurs de la filière pour répondre aux besoins de R&D au travers d’un projet national structurant, avec un ancrage territorial fort. Véritable héritage des travaux de recherche et de prospective conduits dans le cadre du projet INRAE-LACCAVE (2012-2021), ce projet a pour mission de concilier adaptation et atténuation au changement climatique en intégrant les attentes spécifiques des différentes régions viticoles.

En s’appuyant sur le Plan national de développement agricole et rural (PNDAR) ainsi que le Plan d’action de la filière viticole face au changement climatique, le projet Vitilience vise à structurer un réseau de démonstrateurs innovants, intégrant les spécificités régionales de chaque bassin viticole français. Constitués de parcelles ou de chais viticoles, ces démonstrateurs mettront en œuvre une combinaison de pratiques et permettront d’accueillir des groupes autour de démonstrations et visites de terrains. Vingt démonstrateurs seront sélectionnés au cours des deux premières années via un appel à projet diffusé par FranceAgriMer. 

Le projet VITILIENCE comporte 4 actions :

  • inventaire des leviers d’adaptation et d’atténuation du changement climatique et création d’un centre de ressources partagé,
  • maturation et co-construction des démonstrateurs,
  • animation du réseau de démonstrateurs dans chaque bassin viticole
  • gestion du projet, coordination et communication.

L’animation, la gouvernance du projet VITILIENCE et la communication nationale adossée aux démonstrateurs régionaux permettront de massifier les pratiques en montrant les différentes solutions possibles localement pour augmenter la résilience climatique des territoires viticoles français.

Vitilience via son réseau de démonstrateurs constitue un véritable laboratoire des innovations et pourra être une aide précieuse pour faire évoluer les cahiers des charges des appellations d’origine. Ce projet  inclut une implication forte de l’INAO au niveau national et régional avec la participation des délégués territoriaux.

Un budget de 7.5 millions d’euros issu du Compte d’affectation spéciale permet de mettre en œuvre ces différentes actions. La volonté étant la mise en œuvre du réseau de démonstrateurs et un ancrage territorial fort, 65 % du budget est prévu pour financer les 20 démonstrateurs lauréats de l’appel à projet et 25 % alloué à la mise en œuvre de l’animation régionale.

Pour en savoir plus sur le projet Vitilience : 

Mélissa MERDY, en charge du projet VITILIENCE
melissa.merdy@vignevin.com