Favoris(1) Imprimer l'article

Le mildiou (Plasmopora viticola) de la vigne,l’oïdium de la vigne (Erisyphe necator) et le botrytis de la vigne (Botryris cinerea) sont les principales maladies de la vigne. Elles peuvent entraîner des pertes importantes de récoltes, ainsi que des problèmes de qualité des vins et d’affaiblissement des ceps. Les épidémies sont potentiellement fulgurantes et caractérisées par la présence de foyers primaires dans les parcelles pouvant s’étendre très rapidement.

Pour la filière viticole, la lutte fongicide représente à elle seule 80% des traitements réalisés. L’analyse des calendriers de traitements d’exploitations viticoles situées dans une même zone géographique montre cependant une disparité du nombre de traitement réalisé sans raison manifeste de pression parasitaire très différente liée à la climatologie et/ou au cépage. La méthode de lutte contre les maladies fongiques, essentiellement préventive, explique en partie un recours très large à des traitements systématiques d’assurance. Une des voies pour réduire l’utilisation de produits fongicides consiste à recourir à des outils d’aide à la décision afin de rationaliser le positionnement des traitements.

Description de la solution
Pour aider les viticulteurs à raisonner la protection phytosanitaire de façon efficace en termes de sécurisation de la récolte et de réduction de l’IFT, des OAD combinant différents types d’informations ont été développés afin de tenter d’optimiser les stratégies de protection mises en œuvre par les viticulteurs. La description ci-dessous se base sur l’outil DeciTrait. Cet OAD a été développé par l’IFV et regroupe automatiquement l’ensemble des informations nécessaires à la mise en œuvre d’une protection économe en intrants, traite ces informations et propose à l’utilisateur final une stratégie de protection personnalisée. Les maladies auxquelles l’OAD s’intéresse sont le mildiou, l’oïdium, le black-rot et le botrytis… L’aide à la décision comporte plusieurs volets : gestion des applications (réduction du nombre et des doses de traitement), gestion des obligations réglementaires (mélanges, délais de rentrée, délais avant récolte…) et respect des Bonnes Pratiques Agricoles (gestion de la résistance). L’OAD développé sous la forme d’une application web est simple à utiliser afin de favoriser son appropriation par les viticulteurs et conseillers viticoles.

Informations délivrées par l’OAD :

  • Fourniture de données météorologiques géolocalisées (passées et prévisionnelles)
  • Accès simplifié aux modèles de prévision des risques
  • Proposition d’une stratégie de traitement (date du prochain traitement)
  • Proposition de dose de produit à appliquer : Accès à Optidose (voir fiche 15 ) et Optidose cuivre (module d’adaptation des doses dédié à l’agriculture biologique)
  • Affichage de la rémanence expertisée des produits
  • Respect de la réglementation et des Bonnes Pratiques Agricoles
  • Accès à une base de données des produits phytosanitaires complète et à jour
  • Traçabilité simplifiée
  • Bilan de campagne (IFT, nombre de traitements, quantité de cuivre métal…)

Lire la fiche