Favoris(1) Imprimer l'article

En 2020, l’institut français du cheval et de l’équitation (IFCE) et l’institut français de la vigne et du vin (IFV) ont réalisé un état des lieux de la pratique d’entretien des sols avec la traction équine (TE) en viticulture.

L’étude Équivigne vise une meilleure identification des viticulteurs qui mobilisent le travail du cheval sur leur domaine ainsi que la compréhension de leurs principales attentes vis-à-vis de cette pratique.
Le partenariat entre ces deux instituts se poursuit par la construction d’un projet participatif de recherche et développement qui pourrait favoriser l’accès à cette pratique agroécologique à un plus grand nombre.

L’étude Équivigne s’est déroulée en deux phases :
La phase quantitative a pour but d’identifier les domaines viticoles français mobilisant la traction équine pour l’entretien des sols et la phase qualitative permet d’identifier les problématiques et attentes des viticulteurs vis-à-vis de cette pratique.

Téléchargez l’étude