ICV D21®

Marque commerciale Distributeur Fabricant Fabrication contrôlée par

ICV D21®

ICV
LAFFORT
LAMOTHE ABIET

LALLEMAND

LALLEMAND

Code de référence du sélectionneur : NC

RENSEIGNEMENTS FOURNIS PAR LE FABRICANT OU LE DISTRIBUTEUR

  • Sélectionneur : Institut Coopératif du Vin (ICV)
  • Provenance (cépage + région) : Languedoc
  • Première année de commercialisation : 2001
  • Applications : Vins blancs, rosés et rouges de cœur de gamme et haut de gamme
  • Intérêt :  Résistante aux fortes températures quand les autres points clés de la fermentation alcoolique sont respectés
  • Caractéristiques de la souche : Phénotype Killer : K2. Fermentation complète, régulière à vitesse modérée
  • Autres données : Sensible aux températures inférieures à 15°C, à l’absence d’aération vers 1070 de densité, en particulier sur jus clairs et carencés en nutriments.

RENSEIGNEMENTS FOURNIS PAR L’IFV

PROPRIETES DE LA SOUCHE DETERMINEES EN LABORATOIRE

  • Echantillon étudié : souche isolée de LSA (2005)
  • Genre, espèce, variété : Saccharomyces cerevisiae var.cerevisiae
  • Phénotype Killer : Killer
Milieux Caractéristiques œnologiques

Jus de raisin pasteurisé

Production d’écume

Moyenne

Milieu synthétique 1 de TAP = 12 % vol.

Temps de latence

Moyen

Production d’acidité volatile g/l en H2SO4

0.18 Faible

Cinétique fermentaire

Rapide

Production de SO2 en mg/l

< 15 Faible

Rendement sucre/éthanol

16,4

Production d’acétaldéhyde en mg/l

18 Faible

Sucres résiduels g/l

2

Production d’acide pyruvique en mg/l

3 Faible

Acide malique dégradé en %

21 Moyen

Production de glycérol en g/l

5,6
Moyenne

Milieu de Morgan-Harris modifié de TAP = 16 % vol.

Pouvoir alcoogène % éthanol en volume

13.5

Production d’acidité volatile g/l en H2SO4

0.31 Faible

Sucres résiduels g/l

39

 

RENSEIGNEMENTS AUTRES (fournis par la bibliographie)

Cette levure a été sélectionnée pour développer les caractères des raisins issus de terroirs méditerranéens et rhodaniens à fort potentiel qualitatif et pour résister aux contraintes fermentaires imposées par de tels raisins en pleine maturité. Cette levure, hyperproductrice de mannoprotéines conserve les caractères fruités des vins dans le temps en limitant l’apparition du vieillissement atypique (DELTEIL, 2001).

Références bibliographiques

DELTEIL D. 2001. Sélection des levures pour répondre aux objectifs du produit. Symposium de Brock University, Ontario – Canada, 27 mai 2001.