Derniers résultats acquis

(Mise à jour août 2017)

Ces travaux de l’IFV s’inscrivent dans les problématiques de gestion collective et raisonnée de la ressource en eau dans les territoires les plus sensibles, en particulier autour du bassin méditerranée.
Ainsi, l’IFV participe au projet Aquadomitia, et édite hebdomadairement des bilans hydriques qui servent de base à l’édition des bulletins conseil pour le pilotage de l’irrigation en Languedoc-Roussillon. Dans les territoires qui n’ont pas accès à l’eau d’irrigation, il s’agit de limiter l’apparition de contraintes hydriques trop importantes. L’IFV coordonne le projet Stratégies sèches qui a pour objectif de tester différentes techniques culturales permettant de limiter la contrainte hydrique. Les premiers résultats ont été communiqués début 2017 lors des Entretiens Vigne Vin Languedoc-Roussillon. L’IFV travaille aussi depuis 2016 sur l’évaluation des apports en biochars (produits hydro-rétenteurs) pour limiter la contrainte hydrique.
L’IFV participe également à l’acquisition de références relatives aux consommations d’eau pour l’étude de l’empreinte eau de la vigne (Inventaires de Cycle de Vie). Il s’agit de compléter la base de données AGRIBALYSE.

Focus

Cartographies régionales du risque de contrainte hydrique pour la vigne en cours de saison : l’exemple du Languedoc-Roussillon. Actes du colloque Euroviti 2014, Angers, 15 janvier 2014, p.36-40. Téléchargez

 
 
creation site internet saint brieuc