Gérer, valoriser et reconnaître les paysages viticoles



(Mise à jour août 2016)

Vitrines des pratiques viticoles, les paysages sont aujourd’hui porteurs d’enjeux écologiques (bonnes pratiques environnementales - maintien de la qualité des eaux, contribution à la conservation des sols, maintien et développement d’une biodiversité particulière), économiques (image promotionnelle du vin, tourisme, foncier), sociaux (cadre de vie, identité locale, médiation), culturels et patrimoniaux (rites, pratiques, sentiers, paysage et architecture).
Les paysages viticoles contiennent en eux-mêmes et servent d’appui à la spécificité des terroirs et des vins produits, des acteurs sur le territoire concerné. Ils comprennent également des liens identitaires forts, supports de projets collectifs plaçant ainsi les vignerons au cœur du développement durable de leur territoire. Enfin, le paysage viticole présente l’intérêt de fédérer la profession autour d’un sujet identitaire et rassembleur à toutes les échelles : parcelle, exploitation, région et national.

Équipe projet IFV

 Carine Herbin

Partenariats

Acteurs territoriaux
ODG Côtes du Rhône, ODG Costières de Nîmes, ODG Beaujolais et Beaujolais-Villages associés, ODG Union des Crus du Beaujolais, Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB)
Réseau International Paysages Viticoles
Réseau technique
INAO, MAAP, MEEDE, UNESCO, ICOMOS, Groupe national paysages viticoles
Partenaires scientifiques
Universités en région des adhérents concernés, Groupe national paysage Pool agriculture et paysage, CNRS, ENSPV, INRA, CEZ RAMBOUILLET


 
 
creation site internet saint brieuc