Optimisation de la pulvérisation

Optimiser les techniques d’application des produits phytosanitaires



(Mise à jour août 2017)

Une des voies importante de réduction de l’impact environnemental des traitements repose sur l’optimisation des processus de pulvérisation et des techniques d’application des produits phytosanitaires. L’objectif est de localiser le maximum de bouillie sur la cible et de limiter le phénomène de dérive notamment lorsque des zones sensibles jouxtent les parcelles traitées.
Partant de ce constat reconnu par tous, les travaux de l’IFV (dans le cadre de l’UMT EcoTechViti) cherchent à évaluer cette qualité de pulvérisation.
Pour l’heure, ce travail s’effectue à l’aide des bancs de contrôle EvaSprayViti® et PulvéTop® développés par l’IFV et ses partenaires. Ces outils apportent une meilleure compréhension du dépôt des gouttelettes de pulvérisation sur la cible végétale. Une adaptation des doses de produits au vignoble ne pourra s’effectuer sans risque que dans le cadre d’une parfaite connaissance et maîtrise des systèmes de pulvérisation.
Pour ce qui concerne plus particulièrement l’étude du phénomène de dérive, un banc d’essai baptisé EoleDrift est en cours de développement au sein de l’UMT, il permettra l’artificialisation des conditions de vent qui est un prérequis indispensable à l’obtention de mesures fiables et répétables dans des contraintes de temps d’expérimentation et de coût acceptables. Grace à ce nouveau banc les techniques de pulvérisation limitant au mieux la dérive pourront être identifiées. Ainsi des solutions permettant de limiter la dérive, concrètes et officiellement reconnues, pourront être apportées aux viticulteurs concernés par le voisinage de zones sensibles.
En réponse aux deux enjeux d’amélioration de la qualité de pulvérisation et de limitation du phénomène de dérive, diverses solutions de confinement de la pulvérisation sont envisageables. Elles sont prometteuses en termes de réduction de l’impact environnemental mais restent pour l’heure complexes à mettre en œuvre au vignoble et rencontrent des freins d’ordre techniques et économiques. Dans ces travaux, il s’agit également d’étudier l’intérêt des techniques de pulvérisation aux performances intermédiaires ainsi que celui de mesures additionnelles (plantation de haies, installation de filets brises vents, etc…) pour trouver des solutions adaptables au contexte de toutes les exploitations viticoles.

Partenariats

R&D
IRSTEA UMT EcoTech-Viti, CIVC, Chambres d’Agriculture Commission Cietap de l’AFPP.
Filière
Distribution phytosanitaire, constructeurs, EPLEFPA Bordeaux-Gironde, viticulteurs (réseau DEPHY) ; IFV Services

Règlementation

Équipements de limitation de la dérive de pulvérisation

Les travaux conduits par l’IFV et l’IRSTEA sur la pulvérisation ont permis de faire évoluer la réglementation. En effet, à titre provisoire, les pouvoirs publics ont acceptés d’homologuer certains matériels de pulvérisation permettant de réduire les ZNT. Tous les équipements homologués sont précisés dans la liste ci-jointe

 
 
creation site internet saint brieuc