Optimisation de la production viticole

Derniers résultats acquis

Une partie des travaux réalisés en 2014 a pour objectif de développer les connaissances dans la relation entre la production au vignoble et l’expression de la qualité aromatique des vins. On retrouve ces objectifs dans un des axes de travail du programme européen KBBE Innovine et au travers de programmes régionaux (Sud-ouest, Méditerranée, Beaujolais). Ces travaux permettent d’acquérir des références sur des systèmes ou des techniques de production au vignoble à partir d’indicateurs aromatiques dans les raisins ou les vins (thiols variétaux, IBMP, C13 norisoprénoides, composés fermentaires, sulfure de diméthyle, rotundone).

Ces indicateurs, aujourd’hui disponibles par analyses, sont des marqueurs de typicité des vins et donc des éléments clés  pour la diffusion des pratiques auprès de la profession. Les principaux acquis concernent :

  • les connaissances sur la Rotundone (composé odorant poivré). En lien avec une équipe de l’AWRI (Australian Wine Research Institute), l’approche mise en place au vignoble confirme le lien entre la présence de la molécule dans les vins et des composantes du terroir (principalement alimentation hydrique).
  • Les effets de l’irrigation sur la présence de thiols variétaux. Suivis depuis 4 années en vignoble sous influence climatique océanique, la maitrise de l’alimentation hydrique en année déficitaire améliore l’expression thiols des vins. Cet effet n’est pas identique entre les deux cépages étudiés.
  • Le potentiel en dimethylsulfure d’un vin blanc est influencé par les opérations préfermentaires. Une partie importante du composé se retrouve dans la pellicule.


Une autre partie concerne l’étude de techniques viticoles pour le développement de la compétitivité de la production, notamment par la maitrise des connaissances sur les systèmes de conduite à taille mécanisée. Celle-ci est en place en Rhône Méditerranée (depuis plusieurs années) ainsi que dans les vignobles du Sud-ouest. Ces systèmes ont montré des intérêts techniques et économiques à leur développement. Le travail engagé en 2014 cherche à mieux caractériser l’optimisation de ces systèmes au vignoble mais aussi en vinification.

Focus

Connaissances sur la Rotundone (composé odorant poivré) et liens entre la présence de la molécule dans les vins et des composantes du terroir (principalement alimentation hydrique). Lire

 
 
creation site internet saint brieuc