Dépérissement de la Syrah



Le dépérissement de la Syrah, caractérisé par le rougissement du feuillage (fin d’été ou automne) et des crevasses au point de greffe est un problème grave dont l’issue est souvent la mort prématurée des ceps.
Observé depuis les années 1990 dans le sud de la France, le dépérissement de la Syrah touche actuellement l’ensemble de l’aire d’implantation de ce cépage. Le pourcentage de ceps atteints et la progression du dépérissement varient de façon importante d’une parcelle à l’autre. Les pertes et les frais de remplacement sont imprévisibles et les viticulteurs hésitent à planter de nouvelles parcelles avec ce cépage pourtant qualitatif. La Syrah est, en effet, à la base de tous les décrets d’appellation du Sud Est soit comme cépage secondaire « améliorateur », soit en cépage principal (AOC du Nord de la Vallée du Rhône), elle est aussi identifiée comme vin de cépage et à ce titre, importante aussi sur le segment des IGP. La Syrah a ainsi vu ses plantations multipliées par 5,6 ces 30 dernières années malgré une relative stagnation depuis 2003.

Partenariats

Partenaires techniques
Chambres d’Agriculture (07, 11, 26, 30, 34, 66, 69, 84), SGCDR, SPBPVV, GRAB
Partenaires scientifiques
INRA (Colmar, Montpellier, Dijon), le CIRAD (plateforme PHIV) et UMR System Montpellier

 
 
creation site internet saint brieuc