IFV
GRILLE D'EVALUATION DES PRATIQUES OENOLOGIQUES
Dernière mise à jour : 27/10/2017
Téléchargez les listes des produits oenologiques
certifiés BIO - 2017 (Origine : France Vin BIO)
Enzymes bêta-glucanases

Application principale

(Selon Code International des Pratiques Oenologiques)
Améliorer la filtrabilité des vins par hydrolyse enzymatique des glucanes (cédés aux vins par Botrytis cinerea et/ou certaines souches de levures)

Principe d'action

Ces enzymes de très haut poids moléculaire hydrolysent les liaisons bêta-1,3 et bêta-1,6 de 1,3-(1,6)-bêta-D-glucanes avec production de glucose.

Effets complémentaires

(effets supplémentaire, induits positifs, induits négatifs)
- Améliore la clarification des vins
- Optimise la libération des mannoprotéines levuriennes

Test préalable à l'utilisation

(détermination des doses adaptées et conséquences organoleptiques et analytiques)
Vmax, indice colmatage, turbidité, dégustation, contrôle visuel

Doses usuelles

2 à 3 g/hL

Mise en œuvre pratique

(Principales étapes)
- Dissoudre dans 10 fois son poids d’eau, de moût ou de vin (Une fois diluée, la préparation conservée au frais peut s’utiliser dans les 6 à 8 heures qui suivent).
- Incorporer au cours d'un remontage léger.

Temps de contact :
- de 3 à 10 jours selon la température et la teneur en ß-glucane
- lors d’un élevage sur lies, 15 jours à 1 mois avec bâtonnage

La bentonite inactive les enzymes. Un traitement à la bentonite doit se faire après l'action des enzymes. Si un traitement à la bentonite a été réalisé avant, en éliminer toute trace avant d’enzymer.

Contrôle du traitement

(Vérification de l'efficacité du traitement)
Vmax, indice colmatage, turbidité, dégustation, contrôle visuel

Coût

(fourchette du cout du traitement/hl)
De 100 à 320 €/kg soit entre 0,3 et 0,96 €/hL (à la dose de 3g/hL)
Enzymes bêta-glucanases