IFV
GRILLE D'EVALUATION DES PRATIQUES OENOLOGIQUES
Dernière mise à jour : 27/10/2017
Téléchargez les listes des produits oenologiques
certifiés BIO - 2017 (Origine : France Vin BIO)
Anhydride sulfureux
Bisulfite de potassium
Chitosane
Flash pasteurisation
Lysozyme
Métabisulfite de potassium
Microfiltration tangentielle

Impact environnemental de la fabrication

(énergie dépensée, consommation d'eau, production de déchets)
La combustion ou le grillage nécessitent de l'énergie- Gestion des produits utilisés dans la fabrication
- Evaporation sous vide = dépense d'énergie
- Nombreuses centrifugations et filtrations = énergie
- Gestion des solutions acides et basiques et des eaux de rinçage
Energie - déchets- Gestion des produits chimiques intervenant dans la fabrication
- Energie centrifugation/ultrafiltration et séchage
- Gestion des produits utilisés dans la fabrication
- Evaporation sous vide = dépense d'énergie
Module inox : Energie - déchets
Membrane : gestion des solvants + énergie nécessaire a la fabrication

Gestion des rejets

(type de rejets, devenir dans l'environnement, système de traitement)
- Tout écoulement du produit pur dans les égouts ou les cours d’eau doit être évité. (gaz)
- Produit inorganique qui ne doit pas être évacué à travers les systèmes de traitement biologique.
- Le produit déchargé dans les eaux de surface peut donner lieu à une importante réduction de l’oxygène avec des conséquences néfastes pour les organismes vivantes.          
         
- Le gaz rejeté doit être brûlé dans un brûleur approprié équipé d'un arrêt anti-retour de flamme.
- Les gaz toxiques et corrosifs produits par combustion doivent être lavés (avec une solution alcaline) avant rejet à l'atmosphère.
- Produit inorganique qui ne doit pas être évacué à travers les systèmes de traitement biologique.
- Le produit concentré déchargé dans les eaux de surface peut donner lieu à une importante réduction de l'oxygène avec des conséquences néfastes pour les organismes vivants.
Produit biodégradable - Pas de danger pour l'environnementGestion des produits utilisés pour le nettoyage de l'appareil : soude-acideNon dangereux pour l'environnement- Produit très mobile dans le sol, non bioaccumulable
- Peut causer une réduction importante de la teneur en oxygène dans les eaux de surface avec des conséquence néfastes pour les organismes vivants.
- Doit subir un traitement physico-chimique (oxydation et neutralisation) avant élimination.
- Produit inorganique qui ne doit pas être évacué à travers les systèmes de traitement biologique.
Incinération des emballages dans une installation autorisée.
- La microfiltration permet de limiter les rejets : pas de déchet solide
- Le rétentat très polluant (ex : 450 g DCO/L pour les liquoreux) est valorisable en distillerie
- La charge polluante varie en fonction du matériel et des conditions d'utilisation.
- Les flux de pollution des effluents de lavage sont fonction des produits chimiques utilisés et du nombre de rinçages  : de 100 à 800 g DCO/hL et en moyenne 0,3 g MES/hL

- Gestion des produits chimique intervenant dans les phases de nettoyage

Energie dépensée

(pendant l'utilisation)
Négligeable (remontage)Négligeable (remontage)Négligeable (remontage + soutirage/filtration ultérieur)10 à 15l de fioul pour 100hl de vin/moût traité+ energie pompage

Négligeable (remontage)

Négligeable (remontage)

de 1,2 à 4 kWh/hl

Consommation d'eau

(préparation-process-nettoyage)
NégligeableNégligeableJusqu'à 1L/hL pour la réhydratation - Négligeable10hl par cycle de traitement (de 30hl à 1000hl de vin par jours)NégligeableNégligeablede 4 à 10 L/hL (systèmes non optimisés) pour le nettoyage
Anhydride sulfureux
Bisulfite de potassium
Chitosane
Flash pasteurisation
Lysozyme
Métabisulfite de potassium
Microfiltration tangentielle