IFV
GRILLE D'EVALUATION DES PRATIQUES OENOLOGIQUES
Dernière mise à jour : 27/10/2017
Téléchargez les listes des produits oenologiques
certifiés BIO - 2017 (Origine : France Vin BIO)
Citrate de cuivre
Sulfate de cuivre

Application principale

(Selon Code International des Pratiques Oenologiques)
Enlever le mauvais goût et l’odeur dus à l’hydrogène sulfuré ou a des composés à fonction sulfure (SH)Enlever le mauvais goût et l'odeur dus à l'hydrogène sulfuré et éventuellement à ses dérivés.

Principe d'action

- Réagit rapidement et sélectivement avec les composés soufrés responsables d’odeurs désagréables tels que le sulfure d´hydrogène et les mercaptans.
- Ces composés indésirables sont éliminés par précipitation
H2S + CUSO4 ---> CuS + H2SO4
Précipitation du sulfure de cuivre

Effets complémentaires

(effets supplémentaire, induits positifs, induits négatifs)
La formulation du produit en association avec la bentonite permet une diminution de la teneur en cuivre dans le vin après traitement, une partie de celui-ci étant retenu dans le réseau de bentonite et éliminé après soutirage ou filtration

Effets indésirables éventuels
:
Suppression de certains arômes variétaux dus aux thiols volatils









Effets indésirables éventuels
:
Goût métallique en cas de dose élevée
Suppression de certains arômes variétaux dus aux thiols volatils

Test préalable à l'utilisation

(détermination des doses adaptées et conséquences organoleptiques et analytiques)
Nécessité de tests en laboratoire préalables pour déterminer la dose

Dans les cas des vins blancs et rosés, procéder par ajouts successifs en vérifiant entre chaque ajout et après 12 heures :
· l’impact organoleptique
· la teneur résiduelle en cuivre
Nécessité de tests en laboratoire préalables pour déterminer la dose

Dans les cas des vins blancs et rosés, procéder par ajouts successifs en vérifiant entre chaque ajout et après 12 heures :
· l’impact organoleptique
· la teneur résiduelle en cuivre

Doses usuelles

5 à 20 g/hL pour preparation 2%Cristaux : de 0,05 à 0,35 g/hL
Solution à 25 g/L : de 2 à 14 ml/hL
Solution à 10 g/L : de 5 à 35 ml/hL

Mise en œuvre pratique

(Principales étapes)
- Diluer dans 10 volumes de vin.
- Incorporer à la cuve et bien homogénéiser à l'aide d'un remontage.
La réaction est terminée au bout de quelques minutes.
- Le précipité cuivrique colloïdal formé doit être éliminé du vin par filtration dans les deux jours suivant le traitement
Solution :Incorporer la dose déterminée au volume de vin à traiter au cours d’un remontage avec aération
Cristaux :Délayez la dose dans 100 fois son volume de vin, puis incorporez à la masse au cours d’un remontage avec aération au volume de vin à traiter.

Elimination des sulfures de cuivre formés pour diminuer les goûts métalliques après quelques heures ou jours. (collage à la bentonite ou filtration possible)
Le traitement sur vins troubles (densité entre 1,000 et 1,005) est le plus efficace.

Contrôle du traitement

(Vérification de l'efficacité du traitement)
Dosage des résidus de cuivre (<1 mg/l Cu++)Dosage des résidus de cuivre (teneur en cuivre inférieure ou égale à 1 mg/L)
Le précipité cuivrique colloïdal formé doit être éliminé du vin.

Coût

(fourchette du cout du traitement/hl)
Citrate de cuivre
Sulfate de cuivre