IFV
GRILLE D'EVALUATION DES PRATIQUES OENOLOGIQUES
Dernière mise à jour : 27/10/2017
Téléchargez les listes des produits oenologiques
certifiés BIO - 2017 (Origine : France Vin BIO)
Bentonite

Application principale

(Selon Code International des Pratiques Oenologiques)
Sur moût :
Traitement préventif des casses protéiques et cuivreuses.




Sur vin :
- Prévenir les casses protéique et cuivreuse.
- Compléter la clarification spontanée toutes les fois qu'elle pourrait ne pas être satisfaisante.
- Clarifier les vins troublés par une casse, remontée de lies, insolubilisation de matières colorantes, etc.



Principe d'action

Mise en suspension, elle forme une dispersion colloïdale dont les particules chargées négativement ont la propriété de fixer les protéines (qui au pH du vin sont chargées positivement).
La bentonite a une densité élevée, elle sédimente facilement en entraînant les protéines durant la floculation.

Effets complémentaires

(effets supplémentaire, induits positifs, induits négatifs)
Elimination polyphénoloxydase dans les moûts issus de raisins botrytisés.







Effets indésirables éventuels
:
- Utilisée sur vins blancs à des doses importantes (supérieures à 80g/hL), la bentonite affaiblit le potentiel aromatique des vins (adsorbe des substances aromatiques).
- Enrichissement possible en aluminium
- Possible diminution de la couleur dans le cas des vins rosés
- Inhibe l'action des enzymes (ne pas utiliser en même temps qu'un traitement aux enzymes pectolytiques)

Test préalable à l'utilisation

(détermination des doses adaptées et conséquences organoleptiques et analytiques)
Pour déterminer la dose de bentonite nécessaire à l'élimination des protéines d'un vin blanc ou rosé, faire en laboratoire des essais de traitement avec différentes doses (10 - 20 - 40 - 60 - 80 - 100 g/hL par exemple), et déterminer sur le vin traité et filtré, l'échantillon à partir duquel il n'y a pas d'apparition de trouble avec le test au chauffage, au TCA (acide trichloracétique) ou le Bentotest

Doses usuelles

Les doses utilisées vont de 10 à 100 g/hL

Mise en œuvre pratique

(Principales étapes)
- Mettre en suspension dans 10 à 20 fois son poids en dispersant par une agitation puissante.
- Laisser gonfler 6 à 12h pour une activité maximale. Le gonflement à l'eau chaude (50-60°C) est plus rapide (pas d'eau chaude pour les bentonites activées).
- Après agitation énergique, introduire la suspension dans le vin à l'occasion d'un remontage
- 2 à 3 semaines après le traitement, effectuer soutirage.

Les vins destinés à être élevés sur lies devront être collés après élevage.

Contrôle du traitement

(Vérification de l'efficacité du traitement)
Vmax, indice colmatage, turbidité, dégustation, contrôle visuel

Coût

(fourchette du cout du traitement/hl)
De 0,60 à 1 € HT/kg soit de 0,03 à 0,05 €/hL (pour un traitement à 50g/hL)
ce sont des prix pour les bentonites bas de gamme dont la teneur en Montmorillonites est de 80% max
Bentonite