Actualités

Bernard Angelras, nouveau président de l’Institut Français de la Vigne et du Vin

10.01.2017

Bernard Angelras a été élu Président de l’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV), le 10 janvier 2017. Il succède à Bernard Nadal, viticulteur au Pic Saint Loup, qui était en poste depuis 2004.

A 56 ans, Bernard Angelras est un homme très impliqué dans la filière vitivinicole. Au plan national, Il est membre du Conseil Spécialisé Vin de FranceAgriMer, président de la Commission Environnement de l’INAO et chargé de la commission d’enquête sur les appellations Alsace et Corse.
Viticulteur au Domaine du Petit Romain, un vignoble de 80 ha situé aux portes de Nîmes qu’il exploite avec son épouse et ses deux fils, il est également très investi dans la filière régionale comme président de l’ODG Costières de Nîmes et membre du Conseil d’administration d’Inter Rhône. Il est également adjoint au maire de Nîmes, en charge de l’hygiène, la propreté et l’agriculture.
Au sein de l’IFV, Bernard Angelras occupait, depuis 2011, la fonction de Président du Pôle Rhône-Méditerranée.

Nouvelle gouvernance pour l’IFV

Le  Conseil d’administration de l’IFV qui a élu Bernard Angelras a également procédé à la désignation d’un nouveau Bureau, composé de présidents d’organismes de la filière : Jean-Marie Barrillère, président du CNIV, Bernard Farges, président de la CNAOC, Jérôme Despey, président du Conseil Spécialisé Vin de FranceAgriMer, David Amblevert, président de la FFPV, Bernard Artigue, président du comité permanent vin de l’APCA (assemblée permanente des chambres d’agriculture) et président de la Chambre d'agriculture de la Gironde, Denis Velut, syndicat général des vignerons de la Champagne, Michel Baldassini, président de la Commission technique du Bassin Bourgogne-Beaujolais-Jura-Savoie.
Ces désignations ont pour objectif de favoriser un adossement plus fort de l’Institut Français de la Vigne et du Vin à la filière vitivinicole sur le plan national.
Le renouvellement de ce Conseil d’administration constitue une évolution significative dans la gouvernance professionnelle de l’IFV et le développement de ses priorités en matière de R&D.
Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll est venu saluer le nouveau président de l'IFV à la suite du Conseil d'administration, déclarant  "que le rôle d'un institut technique comme l'IFV était de combiner l'enjeu environnemental et l'enjeu économique".

 
 
creation site internet saint brieuc