Réduction des intrants phytosanitaires


Modélisation : évaluation et prévision des risques épidémiques sur le vignoble

Les modèles de prévision utilisés à l’IFV sont les modèles «?Potentiels Systèmes?» de la SESMA adaptés au mildiou, au black-rot, à l’oïdium et depuis deux ans à l’eudémis.
La modélisation se base sur les données météorologiques issues d’un réseau de 40 stations réparties sur les vignobles de Midi-Pyrénées et sur un réseau de témoins non traités pour la validation.
Encore au stade expérimental pour le black-rot, l’oïdium et les vers de la grappe, le modèle est validé sur mildiou depuis plusieurs années.
Il fournit des données qualitatives et quantitatives sur l’évolution de la pression épidémique et des contaminations au cours de la campagne. Utilisé en prédictif, le modèle mildiou permet d’optimiser le positionnement des traitements phytosanitaires.
Fort de plusieurs années d’adaptation aux vignobles de Midi--Pyrénées, le modèle mildiou est aujourd’hui utilisé dans le cadre de l’analyse de risques du Bulletin de Santé du Végétal.

Partenariats : Chambres régionales d’agriculture de Midi-Pyrénées et du Limousin ; Chambres d’agriculture de l’Aveyron, du Gers, de la Haute-Garonne, du Lot, du Tarn et du Tarn-et-Garonne ; Syndicat AOC Cahors ; Syndicat AOC Gaillac ; Vinovalie ; Cave de Labastide de Lévis.
Contact : Audrey Petit

 
 
creation site internet saint brieuc