L'Institut Français de la Vigne et du Vin s’associe à des partenaires de recherches dans la région Rhône-méditerranée. Ainsi l’IFV est présent au sein du Lycée agricole de Rodilhan près de Nîmes, du domaine de Pech Rouge avec l’Inra, l'Institut Rhodanien à Orange, le Centre de Recherche et d’Expérimentation sur les Vins Rosés à Vidauban, l’UMR-Sciences Pour l'Oenologie de l'INRA à Montpellier et l'Istea à Montpellier.

Plaquette de présentation des recherches du Pôle IFV Rhône-Méditerranée téléchargez

 

Nîmes-Rodilhan

Situation et partenaires

Nous travaillons avec le lycée agricole de Rodilhan, l’Inra de Pech Rouge ainsi que les chambres d’agriculture du Vaucluse et de l’Aude.
Plan d'accès

Parcelles

L’Institut Français de la Vigne et du Vin a accès aux parcelles expérimentales de nos partenaires dont une équipée d’une station de brumisation et à des parcelles de viticulteurs sous convention. Des parcelles sont dédiées à l’étude du stress hydrique, de la matière organique des sols et de l’entretien sols.

Halle technologique

L’IFV a installé une halle technologique en 1997 qui occupe 250 m2 comprenant 12 cuves de 3 hl en inox avec régulation thermique individuelle, 4 cuves de 4 hl en inox et des cuves de 1 à 3 hl, un pressoir pneumatique et un érafloir. Nous disposons d’un ban d’essai de pompes à vin.
Notre minicuverie s’organise sur 240 m2 : 60 cuves inox de 50 litres, 60 bonbonnes en verre de 15 à 30 litres et un pressoir, un érafloir et un fouloir de petites tailles.
Quatre niveaux de température sont assurés par quatre chambres climatiques à 0, 12, 18, et 25 °C.
Nous utilisons un pilote équipé de membranes d’ultrafiltration et de nanofiltration pour effectuer des essais dans notre halle ou dans des chais extérieurs pour l’étude des techniques séparatives. Un poste de nanofiltration mobile est aussi à l’essai sur différents sites de l’IFV.
Nos ingénieurs réalisent des essais sur les équipements œnologiques, autant dans notre halle expérimentale que dans des sites de vinification privés.

Laboratoire

Les analyses physico-chimiques ont un espace dédié de 60 m2 comportant turbidimètre, spectroscopie en visible et en ultraviolet, centrifugeuse, réfractomètre, conductimètre… Le laboratoire est équipé de 4 postes de dégustation.
Nous pouvons réaliser des microvinifications dans des fioles ou des bouteilles de 250 ml et 1l, selon les thématiques étudiées.
Une partie des laboratoires IFV est dédiée à la mycologie nous permettant des cultures sur milieux, appropriées à l’étude des maladies du bois, par exemple.

Local de stockage

Le local de stockage des produits phytosanitaires est accrédité bonnes pratiques d’expérimentation (BPE).

Salle de dégustation

Les ingénieurs de l’IFV disposent de la salle de dégustation du Lycée Agricole de Rodilhan, qui compte 22 postes.

 

Narbonne-Pech Rouge

Situation et partenariats

L’Institut Français de la Vigne et du Vin est hébergé sur le site INRA de Pech Rouge, domaine expérimental de l’INRA de Montpellier.
Plan d'accès

Parcelles

Le domaine de 170 ha compte 50 ha de vignes et 30 cépages différents.

Cave

La cuverie expérimentale a une capacité totale de 4 000 hl et est composée de cuves de 5 à 100 hl. Le site dispose d’un ensemble de minicuves de 30, 50, 70 et 100 litres permettant d’élaborer chaque année une centaine de modalités.

Laboratoire

Le Domaine de Pech Rouge dispose du matériel classique d’analyses physico-chimiques œnologiques.
Les analyses fines sont assurées dans les laboratoires de l’Inra de Montpellier.

Orange

Situation et partenaires

Un ingénieur IFV spécialisé en analyses de résidus est accueilli dans le cadre d’une convention avec Inter Rhône.
Plan d'accès

Laboratoire

L’ingénieur IFV a accès à l’ensemble du matériel de laboratoire d’Inter Rhône pour ses analyses de résidus.

Vidauban

Situation et partenaires

Un ingénieur de l’IFV est hébergé au Centre de Recherche et d’Expérimentation sur le Vin Rosé aux côtés d’expérimentateurs de la Chambre d’agriculture du Var et du Syndicat des Côtes de Provence. L’IFV partage ses locaux avec l’Antenne Viticole de la Chambre d’agriculture.
Plan d'accès

Parcelles

L’IFV est associé aux programmes viticoles du Centre du Rosé en assurant la vinification des modalités testées en viticulture, comme le programme sur les cépages ou celui sur l’irrigation.

Cave

La cave est équipée de cuves inox de 100 litres permettant de vinifier en minicuverie 150 à 200 modalités chaque année.

Laboratoire

Outre le laboratoire d’analyses œnologiques classiques, le Centre du Rosé compte un laboratoire d’analyses fines axé sur l’analyse de la couleur et des arômes des vins rosés : spectrophotomètre en visible et en ultraviolet, chromatographe en phase gazeuse, ATPmètre, séquentiel enzymatique, spectroscopie infrarouge, CO2 et O2 dissous.

Dégustation

La salle de dégustation a une capacité maximale de 21 postes. Elle est informatisée, ce qui permet de donner en direct les résultats d’une dégustation. Le Centre du Rosé dispose d’un jury de professionnels et d’un jury expert formé à la description des arômes typiques des vins rosés de Provence.

Montpellier - UMR Sciences pour l'oenologie

Situation et partenaires

Un ingénieur et un technicien de L’Institut Français de la Vigne et du Vin sont hébergés au sein des laboratoires de l’UMR Sciences Pour l’œnologie au sein du Plateau d’analyses des composés volatiles de l’INRA de Montpellier. L’IFV a un programme de collaboration avec l’INRA sur le développement de méthodes analytiques. L’IFV dispose de l’ensemble du matériel d’analyse de l’INRA (analyses de haute sensibilité ou haut débit et automatisées) pour ses études sur les composés d’arôme et leurs précurseurs. L’IFV utilise, à titre d’exemple, des appareils à chromatographie en phase gazeuse et à spectrophotométrie de masse.
Plan d'accès

Montpellier - Cemagref

Situation et partenaires

Une cellule de deux ingénieurs IFV est hébergée dans les locaux du Cemagref de Montpellier. En réponse aux objectifs du plan ECOPHYTO 2018, l'IFV et le CEMAGREF/UMR ITAP (information et technologie pour les agro-procédés) mènent le projet ECOSPRAYVITI.
L'objectif du programme est :
- d'une part, de développer des méthodes et des seuils permettant de caractériser l'aptitude des pulvérisateurs du parc français à "optimiser" l'utilisation des produits phytosanitaires aux différents stades de développement de la végétation et à réduire les impacts sur l'environnement,
- et d'autre part, d'encourager l'innovation des constructeurs vers le développement d'écotechnologies et favoriser leurs achats par les professionnels.
Plan d'accès

Contacts

Président du Pôle Rhône-Méditerranée :
Bernard Angelras
Viticulteur dans le Gard

Directeur :
Eric Chantelot

Site internet

www.vignevin-lr.com

 
 
creation site internet saint brieuc