Préservation de la biodiversité


La conservation des variétés et des clones

A ce jour, le Catalogue Officiel français des variétés de vigne se compose de 229 variétés de raisin de cuve, 20 hybrides inter-spécifiques de cuve, 13 variétés double fin, 47 variétés de raisin de table ou à usages particuliers, 31 porte-greffes.
La conservation des ressources génétiques de la vigne en France est structurée en trois niveaux complémentaires :
• collection ampélographique centrale de l’INRA, au Domaine de Vassal,
• conservatoire national du matériel initial des clones sélectionnés de l’IFV, au Domaine de l’Espiguette,
• conservatoires régionaux des 33 partenaires de la sélection.

Le bilan de ces actions de conservation est le suivant :
• Plus de 7500 génotypes présents au domaine de Vassal, dont 5?500 accessions de Vitis vinifera,
• Plus de 4570 clones maintenus au domaine de l’Espiguette,
représentant 581 variétés (raisins de table, de cuve, porte-greffes), dont 1947 clones agréés depuis le début de la sélection clonale ; ces clones proviennent de 19000 accessions introduites et testées depuis 1962,
• 15400 accessions, représentant 116 variétés inscrites au catalogue, sont recensées dans les 152 conservatoires régionaux des partenaires de la sélection française.

Les actions en cours et à venir
• Pérenniser le matériel conservé : réalisation d’inventaires sanitaires exhaustifs et suivis réguliers (propagations inquiétantes de viroses dans certaines régions), mémoire centralisée à compléter (base de données exhaustive en cours de réalisation), importance des déplacements de parcelles (minimiser les risques de perte de matériel, sécuriser le foncier), prise de conscience des enjeux par l’ensemble des acteurs et moyens financiers à dégager,
• Enrichir les ressources tant que des vieilles parcelles demeurent : poursuite d’une politique de prospections ambitieuse, y compris à l’étranger pour certaines variétés (ex : Carmenère au Chili en mars 2011, en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de la Gironde), nouvelles introductions,
• Travailler autant que possible les cépages secondaires (71 variétés orphelines de conservatoires devraient faire l’objet de travaux) : favoriser les réalisations locales (appuis techniques, incitations financières), introduire des accessions à l’Espiguette le cas échéant,
• Agréer au moins un clone sanitaire par variété inscrite (63 n’en ont pas à ce jour). Pour 20 variétés, il faut assainir du matériel (travail en cours) et/ou en introduire à l’Espiguette.

Partenariats : INRA Vassal et les partenaires de la sélection vigne
Contacts : Olivier Yobrégat (IFV Pôle Sud-Ouest), Christophe Séréno

 
 
creation site internet saint brieuc