Diagnostic et dépistage des maladies à virus, bactéries et phytoplasmes


Détection de virus par ELISA et de phytoplasmes par PCR

Basé sur la réaction anticorps (sérum)-antigène (virus), le test immuno-enzymatique ELISA permet de détecter spécifiquement la présence de certains virus dans des échantillons de feuilles, bois ou racines. Sa mise en œuvre est simple, rapide et efficace.
Le test PCR est une technique génomique qui permet d’amplifier un fragment d’ADN du pathogène (phytoplasme),  à l’aide d’amorces spécifiques de la flavescence dorée et du bois noir.
Notre laboratoire est accrédité COFRAC (Comité Français d’Accréditation) n°1-1470 et reconnu par les organismes officiels. Essais, portées et site accrédité sont disponibles sur le site www.cofrac.fr.

Contact : Isabelle Beccavin

> Voir les prestations réalisées par IFV Services


Détection de virus par indexage

L’indexage est une méthode de diagnostic biologique qui consiste à vérifier la présence de virus dans un clone candidat en le greffant sur une variété dite «indicatrice». Si le virus est présent, la variété indicatrice exprimera de manière évidente les symptômes de la virose recherchée.
L’indexage constitue à ce jour la méthode officielle sur laquelle s’appuie la section vigne du CTPS pour l’agrément des clones.
L’indexage peut se réaliser par greffage ligneux (résultats au bout de 3 ans) ou herbacé (résultats après 6 ou 18 mois). Selon les viroses recherchées et afin de limiter au maximum la durée de la sélection sanitaire, on pourra choisir l’une ou l’autre des techniques de greffage.
L’indexage est une méthode non spécifique qui permet de détecter la présence d’un virus indépendamment du sérotype présent dans la plante testée. Elle est encore actuellement, pour certaines viroses, la seule méthode de dépistage connue.

Contact : Anne-Frédérique Sevin



Détection de virus par RT-PCR

La recherche de virus dans les plants de vigne se fait actuellement essentiellement par indexage et tests ELISA. Une technique récente de biologie moléculaire, RT-PCR, est en cours de développement. Le laboratoire du Pôle National Matériel Végétal est actuellement en mesure de détecter 11 virus par PCR classique, à savoir les 8 sérotypes de l’enroulement, le GVA, le GVB et le RSPaV.
Cette technique donne de bons résultats mais permet, pour l’instant, de ne traiter qu’un petit nombre d’échantillons à la fois. Des optimisations concernant l’extraction d’ARN doivent encore être réalisées avant de pouvoir proposer cette méthode «en routine».
Pour ce qui concerne le RSPaV, des recherches sont menées afin d’améliorer les connaissances sur ce virus et d’évaluer les possibilités de recontamination au vignoble. Aucun vecteur naturel n’est connu, mais sa présence dans le pollen de plants infectés et sa transmission par les pépins a été envisagée, ce qui expliquerait son caractère ubiquiste.
Des études complémentaires sont en cours.

Partenariat : INRA Colmar (Equipe ViVe)
Contacts : Anne-Sophie Spilmont, Anne-Frédérique Sevin

 
 
creation site internet saint brieuc