Diversification et valorisation des produits autres que le vin et issus de la vigne dans des filières spécialisées


Valorisation de la biomasse vitivinicole

Des coproduits sont générés par la viticulture et l’œnologie : sarments, souches, marcs de raisins et lies. Ces coproduits représentent une part irréductible de biomasse qui peut être valorisée en termes économique et environnemental. Fort de son expertise à l’échelle nationale sur la valorisation des marcs et lies, l’IFV de Villefranche-sur-Saône ouvre aujourd’hui le champ de réflexion à la biomasse viticole et adopte une approche territorialisée, partant du constat que la configuration du bassin de production influe sur les voies de valorisation de la biomasse techniquement réalisables, économiquement viables, respectueuses de l’environnement et conformes à la règlementation. Accompagnant cette démarche d’économie circulaire, l’IFV coordonne un projet national qui a pour objectif de conseiller les opérateurs vers des voies pertinentes de valorisation de la biomasse. Quatre bassins de production participent : Beaujolais-Bourgogne-Jura-Savoie, Bordeaux, Cognac et Champagne.

Partenaires : FranceAgriMer, ITERG, CIVC, UNGDA, AVA, UNDV, FNDCV, IRSTEA, LBE INRA , ARVALIS, IHEV
Contacts : Valérie Lempereur, Sophie Penavayre

Actualités

Retrouvez toutes les actualités de la valorisation de la biomasse vitivinicole

 
 
creation site internet saint brieuc