Unité mixte technologique

Selon la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche, les UMT permettent de conduire des projets associant des acteurs de la recherche et du développement mutualisant leurs moyens et leurs savoir-faire. L’acquisition de connaissances et les productions d’innovation en émanant en seront plus adaptées aux évolutions de l’agriculture. Ces UMT permettent en outre un effet synergique et une meilleure interface entre la recherche et le développement. Cette rubrique décrit les UMT dont l’IFV est membre.

Gestion des ressources génétiques de la vigne et méthodes de conservation - Genovigne®

D’un point de vue général, l’objectif de Géno-Vigne est d’optimiser la gestion, la conservation et la valorisation des ressources génétiques vigne en France, au profit de la filière viti-vinicole grâce à la mise en commun d’équipes, d’outils et de compétences. La France, dispose au travers de l'IFV et de l'Inra des collections de clones et de cépages les plus riches au monde. L’UMT Géno-Vigne assurera le transfert de technologies innovantes d’analyses de la diversité, basées sur les avancées récentes de la connaissance du génome de la vigne et de son séquençage et créera de nouvelles variétés de raisin de table et de cuve résistantes et sélectionnera de nouveaux clones. Géno-Vigne participera à la formation des acteurs de la filière.
Le projet de l'UMT Géno-Vigne va permettre d’améliorer la gestion et la caractérisation de ces ressources, d'assurer leur conservation à long terme en favorisant les synergies et coopérations entre les deux organismes que sont l'IFV Pôle Matériel végétal et le domaine INRA de Vassal. Il devrait également bénéficier des compétences en gestion, en conservation et en caractérisation des ressources génétiques de l'UMR DiAPC.
En savoir plus

Partenaires : Inra, Montpellier SupAgro

Contact : Laurent Audeguin

Santé des écosystèmes viticoles économes en intrants - Seven®

Cette UMT a été labellisée en janvier 2017 pour une durée de 5 ans.
L’objectif de l’UMT SEVEN se focalise sur une diminution de l’usage des intrants phytosanitaires en cherchant à lever les impasses techniques qui empêchent les viticulteurs de moins traiter tout en préservant la pérennité des entreprises, la santé des viticulteurs, de leurs salariés et des riverains. Il vise également l’élaboration de mesures permettant de remédier au dépérissement et propose de mettre en œuvre un ensemble de leviers qui, additionnés, permettront la construction de systèmes de culture innovants, économes en intrants.

Pilote : IFV. Partenaires : Inra, Bordeaux Sciences Agro, UMR SAVE et EGFV

Contact : Marc Raynal

Maîtrise de la pulvérisation : réduction  de l'usage des intrants phytosanitaires - Ecotech-Viti Arbo Leg®


La vigne fait partie des cultures les plus fortes consommatrices de pesticides. Elle occupe en France 3.7% de la SAU et consomme 20% des pesticides (en masse) parmi lesquels une majorité (80%) de fongicides.

Le challenge en viticulture biologique comme en viticulture conventionnelle est bien de diminuer les doses appliquées et de limiter le nombre de traitements, et, le matériel figure parmi l’une des pistes les plus concrètes permettant d'y répondre à court terme. La technologie se trouve ainsi au coeur de cette UMT.

Les activités de l'UMT s'articulent autour de 3 axes :

- Développement de systèmes de décision en viticulture conventionnelle et biologique pour optimiser l’utilisation des intrants phytosanitaires.

- Evaluation des technologies innovantes aidant le viticulteur à optimiser et sécuriser la protection phytosanitaire à différentes échelles.

- Transfert des connaissances acquises et des outils aux étudiants et professionnels agricoles et actions de communication.

Partenaires : IFV, MontpellierSupAgro, Irstea

Contact : Sébastien Codis

 
 
creation site internet saint brieuc